Vendre sur les réseaux sociaux avec un ecommerce

Vous avez ou projetez de lancer une boutique en ligne (ecommerce).

Dans les 2 cas, les réseaux sociaux vont vous aider à développer votre activité:

  • soit pour comprendre les besoins de vos clients en proposant de nouveaux produits tests
  • soit comme nouveau levier commercial

Tester des nouveaux produits

Vous êtes artisan et vous voulez comprendre si ce que vous produisez intéresse ? Vous créez un nouvel objet de décoration ? Les possibilités sont sans limite.

Testez facilement votre concept avant de déployer des moyens humains et financiers pour rendre visible votre projet.

La méthode leboncoin

On l’oublie souvent, mais des réseaux de vente d’occasion font l’affaire pour prototyper ! Ne cherchez pas à faire du profit, ce qui compte est de voir s’il y a un intérêt pour le produit, et de capter les réactions de vos premiers acheteurs:

  • sont-ils satisfaits ?
  • sont-ils prêts à vous recommender ?
  • quelles améliorations voient-ils ?

Facebook Marketplace

Le possible successeur de la plateforme d’annonce d’occasion précédente, fonctionne de la même manière. Posez une annonce géolocalisée, et attendez d’être recontacté !

Les internautes Facebook peuvent aller consulter des annonces sans avoir à sortir de leur réseau social.

Être plus visible et mieux vendre

Votre business croît, vous avez probablement déjà une e-boutique pour vendre vos produits en ligne. Vous voudriez être plus visible, voire même vendre directement sur les réseaux sociaux, voici quelques possibilités:

La boutique Facebook

Vous pouvez ajouter une boutique Facebook à votre page professionnelle pour vendre vos produits directement dans un onglet de votre page.

Vous pouvez y configurer des collections et même des variantes de produits, tout comme des extensions marchandes de WordPress comme WooCommerce.

Ainsi les intéressés qui parcourent votre page Facebook peuvent consulter d’un coup d’oeil vos produits sans sortir de la plateforme.

Instagram shopping

Jusqu’à alors, les seuls liens sortant possibles dans Instagram se trouvaient dans la bio du profil. Avec le déploiement de la fonctionnalité Shopping, c’est chose révolue !

Déjà, un onglet boutique s’ouvre sur votre profil. Vos abonnés peuvent consulter le catalogue de vos produits et être redirigés sur votre site ecommerce ensuite.

Et surtout, vous pouvez tagger vos produits dans les story Instagram et dans les publications. Ainsi, les posts qui apparaissent dans le fil d’actualité (ou dans la story de votre audience) peuvent conduire les personnes à commander directement.

70% des pros du shopping consultent Instagram pour découvrir les produits

Source: Facebook

Une bonne idée est de mettre vos produits en situation réelle pour donner des idées de look, façons de l’utiliser, ou tout simplement être créatifs et fun.

Pinterest

Pinterest est un réseau très visuel qui peut vous apporter du trafic ! Il suffit d’inclure le prix dans la description de l’image, et de configurer un lien externe. L’utilisateur Pinterest pourra ainsi être redirigé sur votre site pour finaliser l’achat du produit qui l’intéresse.

Le réseau social propose maintenant également une expérience d’achat intégrée à Pinterest où le visiteur peut sauvegarder des pins, ajouter un produit au panier et revenir finaliser son panier plus tard.

Le visiteur n’a même plus besoin de sortir de Pinterest

La stratégie influenceurs

Tout ce que l’on a vu avant s’applique sur notre propre page sociale professionnelle. Mais dans une stratégie de visibilité plus globale, on a tout intérêt à nouer des partenariats avec des pages avec une plus grande audience que la notre, afin d’atteindre encore plus de personnes.

C’est ce qu’on appelle des influenceurs. Les techniques que l’on a vu juste avant fonctionnent aussi bien sur les pages des autres. Avec Instagram Shopping, l’influenceur place un lien externe vers votre boutique dans une story ou une publication. Et les abonnés de sa page peuvent découvrir et acheter vos produits.

Rares sont les opportunités de partenariat bénévoles, il faudra trouver un terrain d’entente. Généralement, un tarif par mention de la marque est utilisé. Le montant est décidé en fonction de la taille de la page de l’influenceur (son nombre d’abonnés). Plus une page comporte d’abonnés, plus l’accord devient cher.

Ce qui est parfaitement normal, puisque vous allez pouvoir toucher plus de clients potentiels.