Que vous soyez une PME, TPE ou bien une microentreprise (MIC), il est nécessaire de bien définir sa cible.

Elle varie selon le secteur d’activité, les produits et les services proposés. A la fin de cet article, vous aurez tous les outils en mains afin de la déterminer à votre tour.

Pourquoi définir une cible ?

Une bonne stratégie de communication consiste à diffuser un message fort, sur des canaux pertinents et aux bonnes personnes.

Si vous dépensez de l'énergie et du budget dans la mauvaise direction, ne vous attendez pas à avoir un retour prodigieux. Bien définir la cible de votre communication permet de comprendre à qui diffuser un message, et comment.

Cela peut paraître évident pour certains mais moins pour d’autre. En effet, quelque soit votre domaine il est primordial de savoir avec qui vous échangé.

Vous ne pouvez pas développer un projet sans connaître votre cible. Le message ne sera pas le même pour une personne âgée et un jeune collégien. La différence des messages se joue dans le vocabulaire ainsi que la façon d’amener votre produit / service.

Je vous mets au défie d’utiliser les mots « lol, relou » à des personnes âgées. Bien sûr, il existe des grands-parents 3.0 qui vous répondrons « mdr », disons qu’ils restent peu nombreux.

Le profil

L’une des premières étapes est la définition d’un persona. Il s’agit simplement de lister les attributs d’un profil type de consommateur.

Exemple de persona type :

  • 21ans
  • Etudiant
  • Catégorie socio-professionnelle des parents -> Classe moyenne
  • Célibataire
  • Vivant seul
  • Locataire d’un appartement
  • Localisation -> Nantes centre / HyperUrbain
  • Utilisation des transports en commun
  • Pas de permis
  • Consommateur de sortie
  • Famille se situant à Sainte Pazanne
  • Végétarien
  • Homme
  • Modifications corporelles (Tattoo, Piercing)
  • Style vestimentaire (monochrome)
  • Musicien (Screamer, guitariste, bassiste, violon, synthétiseur)
  • Culture GEEK

Vous avez la possibilité de rajouter les attribues que vous souhaitez en fonction de votre activité. Plus un persona est précis mieux vous aurez de facilité pour définir votre cible.

CSP (Les catégories socio-professionnelles)

Un terme un peu plus technique mais qu’il est impératif de connaître. Les catégories socio-professionnelles vous permettront d’identifier le statut de l’individu (Cadre, employé, salarié …).

Cette information déterminera sa classification selon ses revenus :

A -> Classe supérieur (3500 – 4000€ net et +) B -> Classe moyenne supérieur (2500€ net) C -> A partir du smic D -> En dessous du smic

Sans cela vous ne pourrez pas définir la bonne cible de votre produit / service. Appuyons-nous sur un exemple concret :

M. Dupont développe un nouveau produit l’IEMx 2000. Un smartphone révolutionnaire avec des fonctionnalités inédites. Il estime celui-ci à 1700€. Il va donc s’adresser principalement aux classes A et B.

Les différents sociotypes La segmentation de votre cible est non-négligeable. L’objectif est de mieux comprendre les attitudes et comportements des consommateurs. On compte 5 catégories de sociotypes :

Les décalés

  • Des individus ouverts au changement.
  • A la fois dynamiques et aventureux aimant l’innovation.
  • Ils n’aiment pas les produits classiques.
  • Gardent une perception individualiste et sont jeunes.
  • En harmonie avec l’humour décalés, c’est une population créative et réceptive à celle-ci.

Les rigoristes

  • Rigoureux et conservateurs des valeurs.
  • De grand travailleur ayant une consommation respectable.
  • Le produit doit avoir du sens et être de qualité.
  • N’ayant ni d’humour, ni de second degré.
  • Une approche communicationnelle avec beaucoup de contrainte.

Les égocentrés

  • Sensible à leur image, aux tendances et à la mode
  • Ils sont dans la séduction
  • Ce sont de gros consommateurs mais très peu fidèle
  • Individus détenant peu de réflexion

Les matérialistes

  • Attachés aux approches rationnels
  • Ils consomment fonctionnels et sont épargnant
  • Aiment planifier leurs tâches
  • Besoin constant d’être sécurisé
  • Eviter l’humour second degré
  • Pas de subtilité

Les activistes

  • Profession dominante tel que cadre ou responsable
  • Hyper urbain
  • Ils aiment leur travail, prendre des risques, l’inconnu et se distinguer
  • Attachés aux valeurs morales
  • N’aiment pas la conformité
  • Individus remplient de contradictions
  • Ils défont les tendances et les modes tout en restant sensibles aux marques vertueuses et créatives

Personnellement je suis plutôt décalé ! 😉

Comment s’organiser ?

Une fois les 1ères étapes réalisées vous n’avez plus qu’à tout mettre en forme. Rien de plus simple, vous regroupez toutes les informations récoltées en trois catégories :

- Cible principale La cible la plus large que touchera votre produit / service.

- Cœur de cible La cible sur laquelle vous allez vous concentrer.

- Cibles secondaires Les cibles que votre produit / service touchera indirectement.

Du bonus

Il est possible d’approfondir le développement de sa cible en se posant les bonnes questions.

Vous avez toutes les clefs pour y arriver, à vos stylos ! 😉

Previous Post