Le marketing digital se définit comme l'effort de communication d'une marque en utilisant des moyens numériques. Cela s'oppose au marketing print qui - comme son nom l'indique - porte sur tout ce qui est imprimé:

  • flyers
  • cartes de visite
  • rollup / kakémono
  • devanture de magasin
  • etc

Le print et le digital oeuvrent de concert dans le cadre d'une stratégie marketing globale.

Un tour de table

Le digital intègre beaucoup d'outils pour communiquer efficacement votre message. Certains seront pertinents pour votre activité et votre cible, d'autres non. Pour savoir les distinguer, soyez guidés par des acteurs expérimentés dans votre réseau et confrontez-vous à votre marché.

Exemples de canaux du Marketing Digital:

  • site web
  • email (newsletter, campagnes, et conversations classiques)
  • photo
  • vidéo
  • réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Linkedin, Instagram, Pinterest, etc)
  • articles
  • moteurs de recherche
  • applications de smartphone
  • chatbots

La confiance digitale

Dans un monde numérique avec plus d'interaction avec des machines qu'avec des humains, il est de toute importance de transposer le relationnel que l'on a en prospection physique.

47% des acheteurs visionnent 3-5 contenus avant d'interagir avec un commercial.

Source: Demand Gen Report, 2016

Lorsqu'on a la personne devant soi, il est en général simple d'établir une connexion et d'instaurer de la confiance.

Lorsque la personne consulte votre contenu en ligne, vous avez intérêt à montrer patte blanche. Et partout. Il suffit d'un seul élément perturbant ou non aligné avec le reste de votre communication pour ruiner tous vos efforts.

La confiance décrit une relation où les deux parties s'apportent de la valeur mutuellement et tiennent leur promesses dans le temps et l'espace.

Vous ne pouvez pas avoir confiance envers une personne qui ne tient ses promesses qu'une fois sur deux.

Tout comme vous ne pouvez pas avoir confiance en une entreprise lorsqu'elle fait passer un message différent entre son blog et ses réseaux sociaux.

Assurer cet alignement du message est le rôle d'une ligne éditoriale. C'est la première brique à mettre en place dans l'élaboration d'une stratégie de communication.

Le problème du bruit ambiant

Nous sommes dans un monde digital saturé d'information. Il faut dépenser beaucoup plus d'énergie et de budget pour attirer la même attention de son audience par rapport à quelques années auparavant.

Pour inspirer de la confiance digitale, il faut avoir un maillage dense de présence sur plusieurs canaux et avoir un message et des valeurs alignées dans chacun d'eux. Le problème est que multiplier vos points de présence va diluer votre énergie et donc l'attention que vous allez obtenir.

Pour gérer cette subtilité, nous vous conseillons de réduire à son strict minimum le nombre de leviers à manipuler:

  • un seul réseau social (pour tester le Social Media)
  • une newsletter (pour tester l'emailing)
  • création de contenu (pour tester l'inbound marketing)

Lorsqu'un canal commence à avoir des retours intéressant, allouez-y plus de ressources et d'énergie:

  • ayez une présence sur plusieurs plateformes sociales pertinentes
  • multipliez le volume de contenu créé (en gardant la même qualité)

Mesurer, mesurer, mesurer

Avoir une démarche de confrontation au marché pour trouver son ou ses canaux digitaux d'acquisition privilégiés demande une certaine mentalité.

Tel un acheteur zélé dans une boutique IKEA, vous devez tout mesurer !

Il est difficile de prendre la meilleure décision pour son entreprise si nous n'avons pas de base de réflexion rationnelle: des chiffres.

Quelques exemples d'outils pour vous aider dans la mesure de votre marketing digital:

  • analytics, hotjar, hubspot pour votre site web
  • mailjet ou mailchimp pour mesurer les résultats de vos campagnes emailing
  • les statistiques de visibilité et d'engagement intégrées aux pages professionnelles des réseaux sociaux
  • semrush pour l'analyse de référencement pour optimiser votre traffic organique

Previous Post Next Post