dirigeante appelle un prospect

Vous avez un projet de communication pour votre activité, ou alors vous souhaitez simplement vous renseigner sur comment améliorer votre présence en ligne ?

Spécialement dans le digital, le nombre de possibilités s’offrant à vous explose. De nouveaux freelances viennent au monde tous les jours, et de nouvelles agences de communication se créée en permanence.

Rien qu’à Nantes, on monte vite à plus de 150 agences de communication tous secteurs confondus (la communication c’est quand même hyper large). Et 80 freelances seulement pour le poste de community manager sur la plateforme malt.fr.

Ce nombre grandit de jour en jour.

Comment choisir son prestataire de communication ?

D’abord, il faut réfléchir à son projet. Et notamment son étendue.

Le freelance pour des sujets très pointus

Lorsque le projet vise à mettre en place une action très spécifique (exemple d’une mission d’un développeur: extraction d’informations depuis un site web vers un tableur .csv), vous avez intérêt à choisir un spécialiste.

La personne a généralement un parcours dans une voie bien définie, a de l’expérience et a déjà réalisé ce type de projet.

L’agence de communication pour un accompagnement du projet

Lorsque votre projet est plus global, ou que vous ne savez pas délimiter le projet, il est potentiellement mieux de faire appel à une agence digitale.

Multi-compétences, une agence de communication saura déterminer quelle stratégie digitale adopter, et comment aligner la cohérence du projet. Et tout ça, en fonction de votre budget.

A l’inverse, un freelance aura tendance à avoir des oeillères et à se concentrer sur son métier. L’agence en aura tout de même, mais elles seront moins présentes (l’omniscience n’est pas encore au programme hélas). L’étendue de son savoir-faire participera à prendre de meilleures décisions.

L’approche hybride: mi-freelance, mi-agence ?

Lorsque votre projet s’élargit, une pratique alternative serait de travailler avec des freelances chefs de projets digitaux. Leur rôle est d’accompagner votre projet et de bâtir cette cohérence qu’ont les agences.

A la différence qu’ils ne prennent pas en charge l’exécution. Généralement, les chefs de projet s’entourent de partenaires avec qui ils ont l’habitude de travailler.

Les rouages sont moins huilés qu’une agence et les interactions peuvent parfois accrocher un peu, mais l’organisation permet plus de souplesse. On peut ainsi choisir de bosser avec un chef de projet que l’on aime bien, un freelance community manager que l’on aime bien aussi, et demander au chef de projet de choisir le prestataire de son choix pour la production vidéo.

Que ce soit freelance ou agence digitale, qui choisir ?

Dans tous les cas, il vous faudra déterminer le bon contact pour collaborer ensemble. Comment faire pour trouver les bons interlocuteurs ?

Les appels d’offre

Un peu plus compliqués à organiser, les appels d’offre permettent d’appeler à l’aide publiquement. Vous pourrez mettre en concurrence plusieurs acteurs et ainsi choisir celui que vous préférez.

Cela nécessite toutefois d’avoir un projet et un budget bien défini. Les appels d’offre sont d’ailleurs souvent utilisés pour des budgets conséquents.

Lorsque le contexte, les besoins et le budget sont flous, il vaut mieux trouver un prestataire autrement.

La puissance du réseau

Votre réseau professionnel est votre meilleure arme.

Le réseau peut vous apporter de la valeur passivement par le bouche à oreille : de nouvelles recrues, de nouvelles opportunités, et dans le cadre de notre article de nouveaux partenaires.

Mais le réseau vous apporte aussi de la valeur activement. Si vous l’avez bien construit, vous pouvez appelez à l’aide de temps en temps (si bien sûr vous aidez votre réseau en retour, c’est donnant donnant). Avec des métiers et des contextes différents autour de la table, fortes sont les chances de trouver quelqu’un qui connaît quelqu’un.

Votre réseau, vraisemblablement, vous ressemble un peu. Il y a une grande probabilité que quelqu’un que vous appréciez recommande quelqu’un que vous apprécierez.

C’est d’ailleurs le grand cheval de bataille des réseaux de dirigeants que vous pourrez retrouver dans votre ville. Le concept est de rassembler autour de la table des décisionnaires, de tisser du lien et pourquoi pas envisager des opportunités commerciales ou se recommander des prestataires de qualité.

L’humain avant tout

Nous sommes certes un peu biaisés chez Elyios parce que nous plaçons l’humain au coeur de notre savoir-faire.

Mais nous insistons : parfois le bon interlocuteur est simplement celui avec qui on s’entend bien. C’est quand même mieux d’entreprendre en s’entourant d’acteurs compétents et avec qui on passe un bon moment.