A La Conquete Du Temps

Par Damien BRY - CTO d'Elyios
Photo de Uroš Jovičić

Mieux vaut économiser son temps que son argent. C’est notre ressource la plus précieuse.

L’argent cela va, cela vient. Certains en ont plus, d’autres beaucoup moins. Le temps en revanche est plus capricieux: une fois dépensé, il ne revient plus jamais.

La relativité du temps

D’après les théories d’Albert Einstein, le temps est relatif à la gravité. L’espace-temps se courbe près des masses importantes dans notre univers. Avez-vous vu Interstellar ?

Promis nous n’allons pas plus parler de physique. Et si je vous disais que le temps que vous percevez est relatif également ?

Quelques exemples:

  • l’âge. Quand vous êtiez petits, n’aviez-vous pas l’impression que certains moments étaient interminables ? Et que ces mêmes moments vous semblent se dérouler beaucoup plus vite au fur et à mesure que vous vieillissez ? Prenez la période entre chaque année de votre vie. Petits, vous décomptiez même les mois tellement c’était long.
  • l’inconfort. Prenez chaque seconde lorsque vous faites un effort physique désagréable, lorsque vous attendez votre tour avant de parler devant une assemblée stressante, lorsque la douane vous transperce du regard avant de vous autoriser ou non à passer la frontière, etc.
  • le stress intense. On dit de ceux qui frôlent la mort de voir toute leur vie défiler devant leurs yeux. Des sportifs de disciplines extrêmes qui l’ont vécu vous diront que le temps passe trèèèèès lentement. En réalité, le corps sécrète un cocktail de substances qui vont booster l’activité de votre cerveau. L’utilité est de pouvoir prendre des décisions plus rapidement pour accroître vos chances de survie. La conséquence est que l’on a l’impression que le temps passe beaucoup plus lentement.

Le temps est une dimension malléable, il s’adapte à votre expérience de la vie.

Les heures ne se valent pas

Parfois lorsque vous passez des heures entières devant une saison Netflix vous avez l’impression qu’il s’est passé 5 minutes. Et parfois lorsque vous déménagez péniblement votre appartement le temps semble étonnamment se rallonger.

Dans notre société moderne, nous comptons nos heures et nous avons l’impression de devoir courir après le temps. C’est une fausse conception venue purement de notre mode de travail archaïque: la plupart des sociétés payent leurs employés pour qu’ils travaillent 35h ou plus par semaine, sans les récompenser directement sur ce qu’ils accomplissent. Que l’employé produise 0.5x, 1x, 2x, ou 10x ce qu’il est sensé produire, il sera payé de la même manière. C’est là qu’est le danger: chaque heure est traitée à tort de la même manière.

Il y a des heures où vous êtes plus productifs, et d’autres où vous l’êtes moins. Difficile de rester concentré pendant une journée non-stop. En travaillant moins mais beaucoup plus efficacement, vous arriveriez à des résultats équivalents, si ce n’est meilleurs. Vous utiliseriez vos heures productives pour travailler de manière impactante, et vos heures moins productives à des activités moins intenses cérébralement (lire, faire de l’exercice, jouer de la musique, parler une autre langue, ou quels que soient vos loisirs).

La clé du temps réside dans votre capacité à vous concentrer.

La concentration

La concentration (aussi appelé focus si vous travaillez dans une startup qui traduit tous les mots de la langue française dans la langue du business) est votre capacité à diriger toute la puissance de votre cerveau vers un sujet.

Plus vous arrivez à canaliser votre puissance cérébrale vers votre sujet, plus vous serez efficaces. Dans le cas du freelance qui travaille à distance, si vous êtes capable de faire en 1 heure ce qu’on vous demandait de faire en 10, et bien tant mieux pour vous allez boire des cocktails sur la plage vous le méritez ;)

La concentration provoque un effet tunnel: tout ce qui passe en dehors de votre sujet n’a peu ou plus d’importance. Ca c’est ce qu’il devrait se passer. En pratique notre génération souffre d’une maladie due aux nombreux stimulis que notre technologie nous envoie (notifications de votre smartphone cet ennemi n°1). Je parle de troubles de l’attention, qui est une maladie très sérieuse. C’est elle qui vous empêche d’accomplir de ce que vous voulez. C’est elle aussi qui vous empêche d’être à 100% dans l’instant et de partager des moments forts avec vos proches.

Si votre métier ne le requiert pas, au nom de l’espèce humaine s’il vous plaît éteignez ces maudites notifications. Je vous invite à lire l’article “Comment (sur)vivre dans un monde d’addiction aux nouvelles technologies” par un ami Onur Karapinar, qui retrace trop bien notre réalité pour que je la réexplique ici. De même, suivez d’urgence cette vidéo de Simon Sinek qui compare l’addiction aux smartphones aux addictions reconnues comme l’alcoolisme: https://www.youtube.com/watch?v=3ev7GXzFTPg

L’hyper-concentration et l’état de flow

Votre cerveau se constitue un modèle interne, ou contexte, lorsqu’il travaille sur des sujets complexes. Lorsque vous êtes interrompu, votre cerveau doit changer son modèle interne pour traiter le nouveau sujet. Puis il doit recharger l’ancien modèle pour s’adapter à la tâche pré-interruption. Or reconstituer un modèle interne prend du temps et de l’énergie à votre cerveau. Et pendant ce temps, vous n’êtes pas équipés mentalement pour résoudre des problèmes hautement cognitifs. Vous perdez en productivité en même temps que vous vous épuisez.

Les interruptions sont donc votre ennemi numéro 1 dans la recherche d’un état d’hyper-concentration:

  • un collègue qui vient vous parler
  • votre chat qui réclame quelque chose, mais vous ne comprenez pas quoi
  • les bruits d’un open-space
  • les notifications (ordinateur, smartphone)

Prévoyez des créneaux de temps où vous êtes injoignable. Isolez-vous pendant une heure, coupez vos notifications, éloignez les distractions et concentrez-vous sur la tâche que vous avez à accomplir. Vous serez surpris de voir que le monde continue à tourner lorsque vous serez hors-ligne ;)

Vous allez peut-être atteindre l’état dit de “flow”, un état où vous pouvez accomplir de grandes choses avec beaucoup de facilité. Vous serez à minima 10x plus productifs et créatifs.

Le flow mériterait un article à part entière, je vous laisse compléter votre savoir ici.

Dans cet état, vous êtes à 100% dans vos tâches. Celles qui vous posaient en temps normal des difficultés ne vous opposent presque aucune résistance. Pourquoi ? Parce que votre modèle interne y est bien construit et stable. Vous y voyez clair dans toutes les facettes de ce modèle.

De plus, votre expérience de l’activité se transforme et vous procure de la satisfaction par sa propre expérience (expérience dite autotélique). L’effet tunnel y est aussi très puissant:

  • perte du sentiment de la conscience de soi
  • distortion de la perception du temps

C’est pourquoi dans les moments où le flow vous quitte, il est important d’équilibrer votre expérience du temps et d’apprécier un moment particulier dans votre vie …

L’instant présent

Nous sommes tous constamment sous pression entre les différentes contraintes que la vie peut nous adresser, les constantes distractions des réseaux sociaux, etc.

La Mindfulness consiste à quitter le mode automatique de notre cerveau, et de vivre sciemment. De nombreuses pratiques comme la méditation pleine conscience permettent de recentrer notre attention sur le moment présent. L’objectif est simplement d’être, sans jugement sur l’expérience qui se déroule. Cette fonction est pourtant primitive, tous les animaux la pratiquent. N’oublions pas notre héritage biologique.

J’utilise l’inconfort sportif pour me ramener dans le moment présent. Brutal, mais efficace. En me challengeant sur mes capacités physiques, j’entraîne mon mental à aller au delà de la souffrance et à ne penser qu’au Maintenant: la foulée, la répétition, la seconde.

Dans ces moments, on arrive à un stade de gratitude pour les petites choses de la vie que l’on oublie souvent: le rayon de soleil sur son visage, la sensation d’une boisson chaude, l’odeur de l’air pur et frais, le silence relaxant …

Ces petits moments quotidiens vous remettent les pieds sur terre (ou bientôt sur Mars, merci Elon Musk) et vous font apprécier le fait d’être vivant.

Maîtriser son temps c’est d’abord apprécier son écoulement.

A propos de l'auteur

Minimaliste.

Ingénieur, entrepreneur, designer, rédacteur, artiste. Prêt à tout pour accomplir ses rêves.

1% better than yesterday = 2x better in 70 days.

damien-bry.com

Chargement des commentaires...